Test Tekken 7 : L’éternel conflit des Mishima





Tekken 7 test

 

Tekken 7 est sorti initialement sur bornes d’arcade en 2015, c’est seulement 2 ans plus tard que le septième opus de la saga Tekken arrive sur les consoles de salon avec son lot de nouveautés.

 

Le clan Mishima (toujours) au centre de l’histoire

Tekken 7 dispose d’un mode Histoire plus peaufiné que les opus précédents. Les enchaînements de combats coupés par de simple petites cutscenes, font maintenant place à une narration plus étoffée avec beaucoup de cinématiques et une mise en scène des combats élaborée. Intitulé « La saga Mishima » , ce mode Histoire permet également de se remémorer les anciens opus à travers des scènes flash-back ; tant bien que cinématiques mais aussi jouable ! Une brillante façon de soulever la nostalgie et d’y incorporer un autre point de vue. Même si l’impression de déjà vu se fait sentir, la querelle Mishima est des plus présente et intense que jamais. Surtout avec un nouveau membre de la famille : la douce et cruelle Kuzumi Mishima. Tekken 7 offre grâce à cela, les réponses de la principale question que l’on pourrait se poser face aux conflits de toute cette famille : Pourquoi autant de haine ?

 

Prey Prey Prey

 

Des nouveaux personnages relayés au second plan

Chaque opus voit l’arrivée de nouveaux personnages (et l’absence d’autres, au revoir Anna, Craig, Christie ou encore Ganryu) et si certains font partie intégrante de la narration principale comme Akuma (issu de la série Street Fighter), d’autres n’apparaîtront pas du tout. Mais heureusement, la partie Histoire possède un second mode intitulé « Épisodes de personnages » qui fera part de courts récits sur les personnages non vus durant l’Histoire principale. La plupart participe au célèbre tournoi « King of Iron Fist Tournament » très peu évoqué durant Tekken 7 contrairement aux autres jeux. Au final, les nouveaux personnages ne sont là que pour apporter de la nouveautés plus qu’un réel intérêt au scénario. Et vu que Tekken est un jeu de combat, un ajout de personnages avec de nouvelles techniques est toujours bienvenu pour ceux qui voudrait maîtriser de nouveaux styles.

 

Prey Prey Prey

 

Du gameplay plus stylé

Les combats de Tekken 7 font l’objet de quelques ajouts comme les Rage Arts. La rage se déclenche automatiquement lorsque la barre de vie votre personnage est dangereusement basse, vous laissant ainsi la possibilité de renverser la donne en déclenchant le Rage Art, une attaque spéciale destructrice. De même, le Rage Drive apporte une nouvelle propriété à un coup basique permettant de prendre l’avantage sur un adversaire lors d’une situation délicate. Tekken 7 dispose maintenant d’effets rendant le jeu plus excitant. En effet, un mode ralenti peut se déclencher pendant un combat, accentuant un moment. Il est particulièrement efficace lorsque les deux combattants disposent tous deux de très peu de vie et qu’ils lancent en même temps le coup de grâce, donnant un suspense sur l’issue de la victoire.

 

Prey Prey Prey

 

Et du style jusqu’au bout des doigts

Tekken 7 propose à nouveau son système de personnalisation des personnages. Vous pourrez ainsi customiser vos personnages comme bon vous semble, du plus loufoque au stylé. Une grande partie des objets de personnalisation peuvent s’acheter avec l’argent du jeu et les autres doivent se débloquer en obtenant des coffres au trésors. Pour gagner cette argent et ces coffres, le mode « Combat au trésor » est le lieu idéal. Vous gagnez de l’argent à chacune de vos victoires (plus ou moins selon votre temps ou encore votre santé) ainsi qu’un coffre. Il existe plusieurs types de coffres avec un trésor plus ou moins rare selon ce type. Il faudra beaucoup de combats si vous êtes friands de customisation ! L’argent permet également de débloquer du contenu dans la galerie qui contient toutes les images et vidéos de tous les épisodes de la saga Tekken ! De quoi replonger dans la nostalgie pour les plus grands fans de la saga.

 

Prey Prey Prey

 

Conclusion

+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • Un mode histoire complet
  • La bande sonore
  • Références aux opus précédents
  • Les effets de ralenti
  • Du fight, du fight !
  • Quelques lags
  • Chargements un peu longs
  • Des personnages oubliés
  • Tekken 7 test

     

    Tekken 7 est sans conteste l’opus le plus abouti de la saga de part son scénario conséquent qui relate toute l’histoire des Mishima, du début jusqu’à maintenant. Les combats sont également jouissifs avec l’apport du mode Rage et ses Rages Arts permettant de renverser l’issue d’un combat mais également avec ses ralentis qui ajoutent un suspense et une excitation incontrôlés. Tekken 7 saura ravir les fans de la saga mais également ceux qui cherchent un jeu de combat bien divertissant.

     

     

     

    1
    0

    Vous aimerez aussi...

    Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)

    Aller à la barre d’outils