Test de The Alliance Alive HD Remastered (PS4)





The Alliance Alive HD Remastered

Sorti initialement en 2017 sur la console Nintendo 3DS, The Alliance Alive HD Remastered bénéficie aujourd’hui d’un portage sur Playstation 4.

 

Les Deamons au pouvoir

Il y a 1000 ans, les Deamons ont envahi le monde et ont pris le pouvoir en divisant ce monde en plusieurs royaumes en les séparant d’une barrière magique. Cela a provoqué des dérèglements et le ciel est constamment couvert d’une brume noire, rendant le ciel bleu une mythe pour les humains d’aujourd’hui. De ce cataclysme en résulte le « Dark Current » qui a décimé une bonne partie de l’espèce humaine et les isolant dans chacun des 4 royaumes, incapable de voyager à travers les océans. Les Deamons et leurs supérieurs, les Beastfolks, contrôlent chaque royaume par leurs lois, faisant des humains quasiment leurs esclaves. Malgré ce règne, quelques humains forment un groupe de résistance, dont Galil et Azura, dont cette dernière a l’espoir de voir un jour, ce ciel bleu dont seul les plus anciens peuvent encore en parler. Durant leur aventure, ils seront rejoint par leurs amis Renzo et Barbaroza, également membres de la résistance « Night Ravens » . Ils vont également rencontrer d’autres personnes, de races et d’origines différentes, mais qui finalement se joindront à eux pour détruire les « Ether Gears » de chaque Royaume et ainsi détruire la barrière magique.

 

The Alliance Alive HD RemasteredThe Alliance Alive HD RemasteredThe Alliance Alive HD Remastered

 

L’étrange système de combat

Ce qui frappe en premier lieu dans The Alliance Alive, c’est que ce RPG à l’ancienne au tour par tour ne propose pas de niveaux pour les personnages. En effet, il n’y a pas de gain d’expérience en fin de combat mais une augmentation des HP ou des SP dans un rythme qui semble aléatoire. Vu qu’il n’y aucune jauge d’expérience, il n’y a pas de moyen de savoir quand l’un de vos personnages augmentera ses HP ou SP, ce qui rend le grinding un peu frustrant.

Il en est de même pour les capacités nommées « Arts » qui s’apprennent à force d’utiliser une catégorie d’arme. Chaque arme possède ses propres attaques et même si les personnages ont un style prédéfini, ils peuvent s’équiper de n’importe laquelle et en posséder deux. Contrairement aux personnages, les armes peuvent prendre en niveaux, mais il n’y a toujours aucune indication sur évolution, ce qui la rend également imprévisible. C’est au cours des combats que se déclenche les « Awakening » , l’apprentissage d’une nouvelle « Arts » qui sera utilisée aussitôt pour l’acquérir. En fin de combat, en plus de l’argent, vous gagnerez des points de talent. Ces points vous permettront de débloquer des « Talents » qui vous permettront une meilleure affinités avec vos armes. En effet, vous pourrez réduire le coup de SP demandés pour l’utilisation des « Arts » en combat, ce qui est important vu la quantité demandée par rapport à ceux demandées, surtout au début du jeu.

Pour ce qui est de la magie, une fois équipé de Etheract , vous pourrez utiliser la signimancy, une magie blanche qui permet de soigner où d’attribuer des bonus à vos alliés. Pour cela, il faudra acheter les sorts chez des marchands un peu partout dans le monde. Il n’y a aucun système d’apprentissage pour la magie, juste les acheter. Il en est de même pour la sorcellerie, mais utilisable uniquement pour les personnages Deamons et Beastfolks. Tout comme les « Arts » , il faudra dépenser des SP pour pouvoir lancer un sort et vous pourrez réduire leurs coûts grâce aux Talents.

 

The Alliance Alive HD RemasteredThe Alliance Alive HD RemasteredThe Alliance Alive HD Remastered

 

Briser les armes

Pour continuer dans l’étrangeté du gameplay, vos personnages disposeront d’attaques spéciales, nommées Final Strike, qu’ils pourront utiliser lors des « Ignition » . L’Ignition est une sorte de transe dans laquelle se mettent les personnages lorsque leur jauge est pleine. Cette jauge se remplie selon les attaques ennemis et la mort de vos camarades en combat.

La particularité des Final Strike, c’est que lorsque vous utilisez ces attaques spéciales, votre arme se brisera et ne sera plus utilisable durant le combat. Pour pouvoir la réparer, il faudra se rendre dans un guilde ou bien posséder un kit de réparation. Sinon, à moins de disposer d’armes de rechanges dans votre inventaire, il faudra se contenter de la seconde arme équipées, s’il y en a. Ceci est particulièrement dérangeant sachant les armes ont des niveaux et des Arts associés, ce qui fait d’elles la force du personnage. Se retrouver sans votre arme de prédilection, vous donnera l’impression d’avoir un personnage de bas niveau, rendant les prochains combats plus compliqués.

 

The Alliance Alive HD RemasteredThe Alliance Alive HD RemasteredThe Alliance Alive HD Remastered

 

Conclusion

+ Les points positifs– Les points négatifs

 

  • Le design Chibi des personnages
  • L’aspect tactique du jeu
  • Bonne durée de vie

 

  • Pas de traduction française
  • Aucun doublage
  • Gameplay très aléatoire
The Alliance Alive HD Remastered

 

The Alliance Alive est bon RPG à l’ancienne mais avec ses propres mécaniques qui peut le rendre frustrant. Pas de level up de personnages, mais un système d’augmentation assez aléatoire et des attaques spéciales qui brisent votre principale source de force. La frustration sera récurrente lors du sacrifice des armes pour pouvoir passer un boss. Seule son histoire vous passera à aller plus loin, malgré une absence totale de doublage qui rend les cinématiques muettes pour un jeu non traduit de base.

 

Ce test a été réalisé à partir d’un code éditeur sur Playstation 4.

 

 

 


0
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)