Test de Dead Rising 4: Frank’s Big Package : Du zombie à gogo pour Noël





Dead Rising 4

 

D’abord sortie sur Xbox One l’année dernière, Dead Rising 4 arrive sur Playstation 4 pour les fêtes, de quoi se défouler sur du zombie sous les chants de Noël.

 

Une horde de zombie pour le Black Friday

Frank West est de retour à Willamette, 16 ans après les événements du premier Dead Rising. Le journaliste photographe se voit reprendre son appareil pour aller dénicher le scoop exclusif sur la nouvelle infection qui s’étend en ville. Willamette est prit d’assaut par des milliers de zombies alors que le Black Friday et les décorations de Noël sous la neige tombante se faisait entendre. Seulement, les zombies ne sont pas la seule préoccupation de Frank, puisqu’un mystérieux groupe militaire, appelé Obscuris, semble vouloir attraper une étrange créature, assez puissante pour mettre sans dessus-dessous la ville. Des expériences semblent avoir été menées et des zombies évolués vont se dresser sur le chemin de Frank et ses alliés vers la vérité.

 

Dead Rising 4 Dead Rising 4 Dead Rising 4

 

Du zombie et des armes à gogo

Dead Rising 4 est un jeu type beat’em all reposant sur le principe de taper du zombie à tout bout de champ. Et c’est extrêmement jouissif ! Qu’il est agréable de frapper, découper, piétiner ou encore écraser quelques milliers de zombies se dressant sur votre chemin ! Le sang coule à flot et les morceaux de cadavres volent dans tous les sens. Et quoi de mieux pour dégommer du zombie que des armes les plus insensées les unes que les autres. Car en effet, pratiquement tout et n’importe quoi peut vous servir d’arme pour tuer un zombie. De la chaise qui traîne, au couteau de boucher dans un magasin abandonné, en passant par les décorations de Noël fraîchement posées pour les fêtes. Et ce n’est pas tout, Frank peut fabriquer des armes surpuissantes et toujours aussi déjantées en combinant des objets trouvés en ayant au préalable acquis le plan. On peut se retrouver ainsi armé par exemple d’un Gandelfe, l’association d’un nain de jardin et d’un lampadaire, ou bien d’un découpeur laser, l’association d’un microscope et d’un fusil. Frank peut également fabriquer de nouveaux véhicules comme le Bogey Monster, la fusion d’une voiturette de golf et d’un équilibreur, permettant de tuer du zombie en masse grâce aux clubs de golf rotatif équipés sur la voiture.

 

Dead Rising 4 Dead Rising 4 Dead Rising 4

 

Un monde ouvert peuplé de zombies

Dead Rising 4 possède une map où vous êtes totalement libre de vos mouvements pour partir à l’exploration des rues festives et peuplés de morts vivants. Il ne faut pas avoir peur de se frayer un chemin par la multitude de zombies qui n’hésiteront pas à vous pourchasser dès qu’ils vous verront. Vous croiserez des survivants et pourrez leur venir en aide afin d’améliorer les abris qui vous permettent d’acheter de nouvelles armes, voitures ou encore cartes pour partir en quête de collectibles. Vous pourrez acheter tous ces équipements grâce à des bouts de ferrailles, la monnaie du jeu, obtenu en tuant les zombies où en fouillant les habitations. Par contre, vous devez les récupérer en marchant dessus et ils sont pas toujours en surbrillance, vous faisant louper beaucoup d’argent, surtout si vous êtes au volant d’un véhicule. En plus de ramasser n’importe quel objet pour en faire une arme, Frank peut revêtir n’importe quel vêtement qui traîne pour se donner un nouveau look. Et bien entendu, vous pourrez enfiler des tenues tout aussi loufoques que les armes. Vous pourrez ainsi voir Frank habillé en ouvrier et chantier ou bien en petite tenue de Cupidon qui n’aura pas peur d’avoir froid dans la neige hivernale. Capcom oblige, vous aurez l’occasion de revêtir les costumes de figures emblématiques de l’éditeur comme Mr Bison, Akuma ou encore Zero.

 

Dead Rising 4 Dead Rising 4 Dead Rising 4

 

Du contenu supplémentaire

Cette version Playstation 4 propose en supplément 3 DLC toujours aussi déjanté que le jeu de base. On peut y retrouver du mini-golf qui ne se limite pas à une simple partie de golf, mais la possibilité d’affronter des adversaires en ligne sur un green recouvert de zombies et leur exploser la tête en cas de bon lancé. Un DLC spécial Capcom est également ajouté, qui permet de rejouer le jeu de base mais cette fois-ci pas simplement en revêtant les costumes des figures emblématiques de Capcom, mais en les incarnant avec leurs propres pouvoirs et coups. L’occasion d’incarner Dante ou encore Ryu dans un monde apocalyptique rempli de zombies. Le dernier DLC propose de découvrir la vraie fin du jeu de base en incarnant Frank face à un compte à rebours. Il vous permettra de voir une autre façon le jeu tout en restant dans sa folie habituelle.

 

Dead Rising 4 Dead Rising 4 Dead Rising 4

 

Conclusion

+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • Du zombie à gogo
  • Un monde ouvert totalement libre
  • Du kraft d’armes plus folles les unes que les autres
  • De la folie dans tout le jeu
  • Quelques bugs
  • Parfois trop de zombies qui empêchent d’explorer tranquillement
  • Obliger d’aller ramasser la monnaie du jeu
  • Hidden Agenda

     

    Dead Rising 4 un bon beat’em all permettant de se défouler sur une multitude de zombies sous les chants de Noël. Sortie pile au moment des fêtes, l’ambiance n’en est encore plus festive. La grande diversité des armes et la possibilité de crafting permet de taper du zombie avec n’importe quoi, rajoutant encore plus de folie au jeu déjà bien déjanté. Les fans de Capcom en seront encore pus ravies avec la possibilité de se revêtir des costumes à l’image des grands personnages de l’éditeur.

     

    Ce test a été réalisé à partir d’une version éditeur

     

     

     

    2
    0

    Vous aimerez aussi...

    Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)

    Aller à la barre d’outils