Test de Prey Mooncrash : Simulation sur la lune





Prey Mooncrash test

 

Après une sortie en mai 2017, Prey se voit ajouter une extension intitulée Prey Mooncrash, se déroulant sur une base lunaire et proposant une simulation originale.

 

Une base lunaire secrète

Prey mooncrash se déroule peu de temps après les événements passés sur Talos I dans le jeu original. Vous incarnez Peter, un hacker engagé par la société KASMA Corp, concourante de TranStar, afin de comprendre pourquoi la station lunaire a soudainement arrêté de transmettre. Posté à bord d’un satellite espion qui gravite autour de la lune, il était chargé d’intercepter les communications de TranStar. Grâce à la récupération de données d’un opérateur, Peter va pouvoir lancer une simulation afin de revivre les derniers instants de 5 personnes présentes sur la base lunaire au moment des faits. Plus il récupérera d’informations, plus il aura de chance d’en terminer ici afin de retourner auprès de sa famille.

 

Prey Mooncrash Prey Mooncrash Prey Mooncrash

 

Un Rogue-like

Prey Mooncrash a été pensé comme un Rogue-like, c’est à dire qu’à chacune de vos simulations, l’environnement, les ennemis ou les objets peuvent être différents de la simulation précédente. La base lunaire en elle-même restera la même avec ses quatre zones : le cratère, le quartier de l’équipage, le laboratoire Pythéas et le chantier lunaire. Mais vous pourrez faire face à des portes verrouillées qui ne l’étaient pas précédemment, des pièces changeantes comme découvrir une pièce de stockage qui était auparavant une salle de trauma. Les ennemis apparaissent de manière différente également, et la simulation propose des niveaux de corruption, qui font que plus vous passez de temps de temps la simulation, plus les ennemis sont forts et dangereux. En plus du niveau de corruption, la simulation a aussi un degrés d’instabilité. Plus Peter termine de missions, plus la simulation devient instable. Vous ferez face alors un environnement plus dangereux, avec des coupures de courant fréquentes dans certaines zones, des incendies, des inondations ou encore un niveau de radiation élevé. La progression de la corruption ira plus vite et des ennemis plus dangereux feront leur apparition.

 

Prey Mooncrash Prey Mooncrash Prey Mooncrash

 

5 personnages pour 5 façon de jouer

Bien que l’histoire vous mette aux commandes de Peter, vous ne l’incarnez que brièvement en dehors des simulations. La simulation vous propose de revivre les derniers moments de 5 personnes présentes sur la base lunaire. Vous incarnez dans un premier temps Andrius Alekna, un volontaire aux expérience Typhons. Les autres personnages doivent être débloqués en terminant des objectifs ou bien en trouvant leur corps quelque part dans la station. Chacun d’eux ont leur propre compétences que vous pouvez acquérir grâce aux fameux neuromods présents dans le jeu de base. Ainsi, la manière d’aborder l’environnement est différente d’un personnage à l’autre. En incarnant l’ingénieur, Joan Winslow, vous pourrez réparer des portes et objets grâce à sa compétence unique, afin de débloquer des passages inaccessibles aux autres. La technicienne, Claire Whitten, peut pirater des portes et ordinateurs afin de trouver des codes ou utilitaires.

 

Prey Mooncrash Prey Mooncrash Prey Mooncrash

 

Réussir à s’enfuir

Le principal objectif en incarnant un des personnages de la simulation, est de trouver un moyen de s’enfuir de la lune. Là encore, il y a plusieurs possibilités dont certaines sont propres à un personnage. Vous pouvez trouver une capsule de sauvetage encore disponible par le biais d’un poste de sécurité, dont la position est changeante d’une simulation à l’autre. Ou bien piloter une navette si vous avez acquis la compétence de pilotage au préalable. Il y a assez de moyen d’échappatoire pour que les 5 personnages puissent fuir en une seule simulation, c’est d’ailleurs l’objectif ultime de ce DLC. Si un de vos personnages meurt, la simulation ne se termine pas encore, vous choisissez un autre des personnages encore en vie et pas encore échappé, pour continuer la simulation. Le niveau de corruption reste inchangé et tout ce qui a été entreprit ou ramassé par le ou les personnages précédents, sont également laissés tel quel.

 

Prey Mooncrash Prey Mooncrash Prey Mooncrash

 

Conclusion

+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • Un Rogue-like
  • Très bonne durée de vie
  • L’ambiance
  • Les Typhons

 

  • Chargement un peu long
  • Un peu répétitif
  • Très peu de nouveautés
Agony

 

Prey Mooncrash est un DLC qui offre un système à la Rogue-like avec une simulation sur une base lunaire qui change à chaque partie lancée. Offrant la possibilité d’incarner 5 personnages qui possèdent des compétences uniques, vous pourrez explorer la station différemment à chaque run et découvrir un environnement de plus en plus hostile au fur et à mesure de votre progression. Grâce à sa rejouabilité, Mooncrash possède une durée de vie conséquence pour un DLC.

 

Ce test a été réalisé à partir d’une version éditeur

 

Acheter Prey sur Amazon :

 

 

 

2
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)

Aller à la barre d’outils