Erica : Un film interactif à la sauce Playlink





Erica

Proposé par le studio Flavourworks, Erica propose un jeu sous forme d’un thriller interactif où le joueur décide de la tournure des événements que peut prendre l’histoire.

 

Une prêtresse Papillon

Erica est une jeune femme solitaire, perturbée par la mort prématurée de ses parents. Plus jeune, elle a assisté au meurtre de son père et cet événement fait l’objet sans cesse de cauchemars. Un jour elle reçoit un mystérieux colis au pied de sa porte et découvre une main coupée contenant un sceau avec le même symbole qui a été tailladé sur la poitrine de son défunt père. Une enquête est alors ouverte et Erica doit se rendre, pour sa sécurité, au Manoir Delphes, un hôpital psychiatre dans lequel travaillait ses parents. Erica fera alors la connaissance de patientes et docteurs qui semblent cacher bien des choses et serait lié à la mort de ses parents. A travers différents scénarios possibles, Erica devra lever le mystère qui entoure une prêtresse Papillon qui a le don de voir le futur dans les flammes.

 

EricaEricaErica

 

Un vrai film interactif

Erica se présente sous forme d’un long-métrage avec de vrais acteurs. Il est entièrement traduit en français, que ça soit les sous-titres comme l’audio. Les différents plans filmés s’enchaînent selon les choix du joueurs pour assembler les scènes et la direction du scénario choisi. C’est un peu comme si vous regardiez un film mais avec la possibilité d’interférer sur les décisions à prendre. Le jeu se résume à ça, il n’y a pas de gameplay hormis pour les choix de réponses ou les chemins à prendre. Il y a seulement la possibilité de faire bouger quelques choses lorsque le jeu vous y amène mais ça s’arrête là. Il n’y a d’ailleurs pas de choix de chapitres, il faut donc refaire tout le « film » si vous souhaitez voir les différents cheminements et fins possibles. Ce qui pourra paraître long quand on voit que les choix ne changent au final pas grand chose…

 

EricaEricaErica

 

Des choix sans réels conséquences ?

Erica compte pas moins de 6 fins différentes qui sont possibles selon les décisions prises. En réalisant toutes les options possibles, on remarque qu’une majeure partie mène à la même chose, au même plan et la même conversation, ce qui les rendent donc inutiles. Il aurait mieux fallu mettre moins de choix de réponses dans ce cas pour voir les réels impacts. Ceci dit, ce n’est pas toujours le cas. Selon les personnes vers lesquels vous vous tournez, vous aurez droit à des scènes différentes. Vos décisions peuvent avoir un impact sur la survie de certains personnages, mais ce sont vraiment les choix finaux qui sont décisif pour la fin engendrée. Malheureusement ces fins sont trop expéditives et peuvent laisser quelques questions en suspend.

 

EricaEricaErica

 

Conclusion

+ Les points positifs– Les points négatifs

 

  • Histoire à choix multiples…
  • Scénario intéressant
  • Jouable avec un smartphone ou une manette

 

  • … mais certains choix sans aucune conséquence
  • Pas de sélection de chapitres
  • Impossibilité de passer des scènes
Outward

 

Erica se laisse porter par ce côté long-métrage dans lequel on peut influencer les directions prises grâce à son smartphone ou sa manette. Malgré une large possibilité de fins possibles, la plupart des choix diffèrent peu hormis les cruciaux qui mènent à une fin souvent trop expéditive.

 

Ce test a été réalisé à partir d’une version éditeur sur PS4

 

 

 

0
0

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Stella Stella dit :

    1

    0
    Salut, non c’est possible de jouer avec la manette aussi mais c’est un peu moins maniable vu que c’est conçu pour le playlink
  2. Anonyme Anonyme dit :

    0

    0
    Salut gamergirl,

    faut il absolument le playlink pour pouvoir y jouer ?

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)