Test de Untitled Goose Game : Une oie qui rend chèvre ! (PS4)

Untitled Goose Game

Développeur : House House
Editeurs : iam8bit
Genre : Réflexion, aventure
Date de sortie : 29 septembre 2020

Paru il y a déjà un an, Untitled Goose Game se prépare à conquérir les collectionneurs grâce à son arrivée en édition physique par le distributeur Just For Games.

 

Une oie bien sauvage

Untitled Goose Game est développé par le studio australien House House et ils ont des idées derrière la tête ceux-là. Qui n’a jamais rêvé d’incarner une oie et de semer la pagaille ? Vous n’aviez peut être pas penser à la première partie, mais en jouant à Untitled Goose Game, vous regretterez de ne pas l’avoir fait.

En effet, dans ce jeu vous allez incarner une jolie oie mais au caractère bien difficile. Tout droit sortie de son buisson, parce qu’une marre c’est trop cliché excusez, notre oie va se rendre dans le village voisin et y semer une petite pagaille au détriment de ses habitants qui y vivent tranquillement. Un brin cleptomane, elle aime dérober tout ce qu’elle a envie, et provoquer ceux qui la pourchasse.

 

Untitled Goose GameUntitled Goose GameUntitled Goose Game

 

Une oie qui a des tâches

Le jeu se découpe en plusieurs zones à visiter, dans chacune d’elles vous attend une liste de tâches à effectuer. Ces tâches sont diverses et variées, comme faire tomber un personnage, lui dérober tel objet ou bien effectuer telle action. D’autres sont beaucoup moins claires, ou bien demandent de trouver les bons accessoires ou avoir le bon timing pour leur réussite. Vous devrez parfois vous infiltrer comme un réel espion ou bien faire diversion ! Notre oie doit donc s’adonner à des énigmes plutôt plaisantes. Ses tâches sont rayées au fur et à mesure de leur accomplissement et une tâche ultime vous est demandé à la fin afin de vous laisser passer à la zone suivante. Comme vous pouvez le voir, cette oie a du pain sur la planche !

Pour accentuer davantage cette environnement complétement déjanté aux commande d’une oie, un piano accompagne l’aventure. Sous ses airs de mélodie d’ambiance, le piano va se mettre à accompagner les actions et mouvements de certaines scènes. Par exemple, si votre oie se chamaille avec un habitant, le piano va rendre ça davantage burlesque pour que ça soit encore plus WTF ! Il n’y a pas de dialogue, oral ou écrit, les personnages s’expriment juste par bulle avec l’image d’un objet. Même sans parole ni visage, l’expression corporelle des PNJ fait bien les choses, et le piano les aident bien. C’est léger, c’est drôle et ça fonctionne.

 

Untitled Goose GameUntitled Goose GameUntitled Goose Game

 

De la coop pour deux fois plus de pagaille

La sortie physique du jeu le 29 septembre prochain est aussi l’occasion d’y apporter une petite nouveauté, celle de pouvoir jouer à deux joueurs localement. Chacun des joueurs pourra incarner une oie, pour le plus grand malheur des habitants du village qui ne sauront plus où donner de la tête. Le meilleur moyen de faire diversion est une oie elle-même. Vous n’aurez plus à vous dépêcher pendant ce temps là, un camarade pourra vous aider dans vos tâches.

De plus, pour les plus friands de défis, vous pourrez réaliser les tâches (en plus) qui sont masqués et même jusqu’à faire les speedrun. Le défi ultime de réaliser toutes les tâches d’une zone avant que la cloche ne sonne. Ca ne vous donne que quelques minutes ! Mais associez-vous à une autre oie malicieuse et rien ne vous arrêtera !

 

Untitled Goose GameUntitled Goose GameUntitled Goose Game

 

Conclusion
+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • C’est complètement WTF
  • Des tâches parfois recherchées
  • C’est léger et fun

 

  • Maniabilité des virages
  • Très court
  • Caméra pas toujours optimale
Scénario
11/20
Graphismes
11/20
Gameplay
12/20
OST
13/20
Fairy Tail

 

Ne se prenant pas au sérieux, Untitled Goose Game est un jeu barré où incarner une oie qui mène la vie dure aux habitants d’un petit village est un vrai régal. Avec des tâches précises, l’oie va devoir résoudre des énigmes pour réussir à trouver son trésor. Et si vous aimez partager vos délires, vous pourrez même y jouer à deux joueurs pour encore plus faire tourner la tête à ses pauvres villageois.

 

Ce test a été réalisé à partir d’un code éditeur PS4.

0
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)