Test de Terminator Resistance (PS4)





Terminator Resistance

I’ll be back, Hasta la vista, ces phrases sont devenues cultes grâce à Terminator, mais connaissez-vous les origines qui ont mené au Jugement dernier ?

 

I’ll be back

C’est en 1984 que naît la franchise de Terminator et le succès qu’on lui connait aujourd’hui. 35 ans plus tard, un sixième film sort sur grand écran avec le nom de Terminator : Dark Fate, suite directe de Terminator 2 : Le Jugement dernier. Par la même occasion, un jeu vidéo accompagne la sortie du film mais avec un scénario différent sous le nom de Terminator : Resistance.

Ce scénario inédit propose de suivre un nouveau personnage, du nom de Jacob Rivers, marqué par SKYNET, l’intelligence artificielle qui a provoqué le Jugement dernier. 30 ans après cet apocalypse, le monde est envahit de machines nommées Terminator qui éliminent et capturent les derniers humains qui tentent de résister à cette menace. La tête de la résistance est menée par John Connor. Jacob Rivers est un soldat qui était posté au Pacifique avant que son unité ne soit dissoute par les machines. Il vient à Los Angeles pour prévenir la résistance que l’une des machines semblaient à moitié humaine, ce qui va provoquer de nombreux événements dans la Guerre du Futur. L’histoire est un lien avec les événements des deux premiers films de James Cameron.

Pour les possesseurs de la version physique du jeu, vous pourrez continuer l’histoire à travers Terminator : Resistance Zero Day Exploit Part 1 & Part 2. Ce sont deux comics en versions digitale proposés par Dark Horse Comics qui suit l’histoire de deux personnages clés du jeu : Jessica Baron et le Docteur Edwin Mack. Une manière d’approfondir l’histoire avec la créativité de Andy MacDonald, Pete Woods, Dan Jackson et Nate Piekos.

 

Terminator ResistanceTerminator ResistanceTerminator Resistance

 

Un TPS, mais pas que.

Vous incarnez le soldat Jacob Rivers en vue à la première personne. Avec vos différentes armes, vous pourrez éliminer des machines qui se dresseront sur votre passage. Leur élimination vous donneront des points d’expérience qui fera progresser votre barre de niveau. Une fois la jauge pleine, un nouveau niveau est franchi est un point de compétence est donné. Ces éléments ne sont pas s’en rappeler les RPG qui sont de plus en plus présents dans les différents types de jeu d’action comme celui-ci.

Bien entendu, avec ces points de compétences vous pourrez débloquer des compétences via un arbre répartie en plusieurs catégories. Vous pourrez ainsi améliorer la puissance des dégâts de vos armes et réduire ceux subits par les machines. Le crochetage et le piratage sont également des éléments de gameplay qui vous aideront dans votre exploration. Car oui, dans Terminator resistance, vous pourrez fouiller les ruines pour dénicher des ressources et les utiliser pour crafter de nouveaux objets. Vous pourrez également fouiller les débris des machines éliminées pour récupérer leurs ressources.

 

Terminator ResistanceTerminator ResistanceTerminator Resistance

 

Choix et conséquences

Le jeu dispose d’un système de choix durant certains dialogues de l’histoire. Certains choix auront une influence directe sur la survie de certains personnages et même la fin du jeu. Les différents personnages sont présents dans le refuse et lorsque vous leur parler régulièrement, vous pourrez faire évoluer leur confiance envers-vous. Certains vous donneront des quêtes secondaires et les remplir pourra influencer sur vos rapports avec eux et leur destin.

 

Terminator ResistanceTerminator ResistanceTerminator Resistance

 

 

Conclusion

+ Les points positifs– Les points négatifs

 

  • Les clins d’œil aux premiers films
  • Des éléments de gameplay intéressants
  • Le piratage des tourelles

 

  • Des graphismes PS3
  • Un peu court (+/- 8h)
  • Des choix un peu trop orientés
Terminator Resistance

 

Terminator Resistance est un jeu divertissant si vous aimez la franchise. Avec des éléments de crafting et d’améliorations, l’exploration permet prolonger la durée de vie du jeu qui est assez courte. Malgré ses graphismes dépassés, sa jouabilité reste intéressante avec ces clins d’oeil aux premiers films qui font plaisir.

 

 

Ce test a été réalisé à partir d’une version éditeur sur Playstation 4.

 

 

 


0
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)