Test de Shining Resonance Refrain : Un RPG résonnant !





Shining Resonance Refrain

 

Sorti initialement sur Playstation 3 en 2014 exclusivement au Japon, Shining Resonance Refrain arrive en Europe dans une version remasterisée sur Playstation 4.

 

Le pouvoir des anciens Dragons

Il y a des milliers d’années, une grande guerre a fait rage entre les Dragons et une divinité du nom de Deus. Cette divinité souhaitait détruire le monde afin d’en recréer un nouveau où il serait maître. Après des centaines d’années de guerre, les Dragons parviennent à sceller Deus mais malheureusement ils succombèrent également, laissant derrière eux que leurs âmes cristallisées. Le plus puissant d’entre eux, le Shining Dragon, sépara son corps en sept morceaux pour créer les Armonics, des armes-instruments qui permettent de communiquer avec les Dragons. Cette guerre sera connue sous le nom de Ragnarok.

Des milliers d’années plus tard, une nouvelle guerre se propage, celle qui oppose l’Empire de Bombardia au Royaume d’Asteria. L’Empire est à la recherche du pouvoir des anciens Dragons et a créé pour cela une unité de chevaliers d’élite de l’église nommée : Beowulf. Un jeune garçon du nom de Yuma Ilvern est emprisonné par cette unité, cherchant à obtenir l’âme d’un ancien Dragon qui vit à l’intérieur de lui : le légendaire Shining Dragon lui-même. Yuma est sauvé par une jeune fille, Sonia Blanche, la princesse d’Asteria. Maintenant libéré, le jeune garçon va se retrouver au milieu d’une guerre où le pouvoir des anciens Dragons résonne à nouveau à travers les différents Dragoneers avec lesquels il fera équipe pour empêcher la résurrection de Deus.

 

Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain

 

Un remaster plutôt joli

Shining Resonance, le jeu initial, était sorti sur Playstation 3 uniquement au Japon en 2014. 4 ans plus tard, l’Europe a enfin le droit à son arrivée dans une version totalement remasterisée et mise à niveau pour la Playstation 4. Rebaptisée Shining Resonance Refrain, cette version contient tout le contenu additionnel qui avait été ajouté, comprenant le mode Refrain avec l’ajout de deux antagonistes dans l’équipe ou les différents costumes. Les graphismes du jeu sont plutôt jolis, donnant à ce remaster un très bon rendu visuel. Son univers coloré et les dessins des personnages dans les différentes phases de dialogues sont plaisants et montrent un très beau travail de la direction artistique. Certaines textures ou apparences de monstres sont parfois grossières, mais sont vite oubliés par l’environnement et le rendu général que nous propose le jeu.

 

Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain

 

La musique au cœur du combat

Shining Resonance Refrain a pour thème la musique et c’est bien évidemment mis en avant tout le long du jeu. Les personnages sont des Dragoneers qui possèdent des Armonics, des armes-instruments qui permettent de résonner avec l’âme du Shining Dragon que possède Yuma, le personnage principal. Par exemple, Kirika possède une harpe qu’elle se sert comme un arc ou Agnum une guitare électrique comme une masse. Grâce à cela, ils peuvent se battre avec des armes durant les combats, et utiliser les instruments de musique à travers le « B.A.N.D. » afin de jouer un morceau qui apporte des effets bénéfiques à l’équipe ou des malus aux ennemis selon la chanson choisie. Ces armes peuvent évoluer grâce à la prise de niveaux et l’ajout de note grâce au tuning. Il est également possible d’y ajouter des « aspect » (sorte de matérias) afin d’ajouter des effets à l’arme et aux personnages, comme %HP, %MP, une force d’attaque supplémentaire ou bien une meilleure résistance. Il y a beaucoup de possibilités pour améliorer vos armes et personnages.

 

Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain

 

Un RPG-action dynamique

Shining Resonance Refrain est un RPG axé action en temps réel. Les ennemis sont apparents sur le terrain et à leur contact, un combat se déclenche. Il est d’ailleurs possible de les prendre par surprise si vous entrez en contact de dos ou au contraire, vous retrouvez bloqué si sont eux qui viennent vous surprendre. Pendant le combat, vous ne contrôlez qu’un personnage mais vous pouvez le changer à tout moment en passant par le menu. Même si vous ne pouvez combattre qu’avec un seul personnage, il reste de possible de commander les autres afin d’avoir le contrôle sur le combat. Vous pourrez ainsi choisir l’option d’orienter le combat sur le soin en priorité pour que les personnages qui possèdent les compétences correspondantes, les utilisent en priorité avant d’attaquer. Ou bien les faire combattre librement ou au contraire miser tout sur l’offensive. Il est également possible de donner un ordre pour un personnage en particulier au lieu de l’équipe entière afin de créer des stratégies pour affinées. Si vous jouez avec Yuma, vous aurez la possibilité d’invoquer le Shining Dragon et de l’incarner pendant les combats jusqu’à ce que la jauge de MP de Yuma se vide, mais attention à ce qu’il ne devienne pas incontrôlable.

Comme tout RPG, le jeu regorge de quêtes annexes. Si au premier abord elles paraissent plaisantes et sympathiques, on se rend vite compte que la majeure partie est répétitive et même identique en reparlant aux PNJ qui les donnent. Ces quêtes ont pour principale objectif de dropper des matériaux qui serviront pour l’alchimie afin de créer des aspects pour vos armes et aucunement scénaristique. Des donjons sont également présents, mais la particularité est qu’ils sont accessible via un grimoire que propose un PNJ, et que vous pouvez les personnaliser afin d’y inclure certains ennemis, très efficaces si on cherche à faire du level up.

 

Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain

 

Liens et affinités entre les personnages

Le jeu dispose également d’un système appelé « Bond » qui interfère sur les différentes relations entre les personnages. Vous pourrez remanier un diagramme pour lier les personnages entre eux et leur attribuer des traits de caractères qui auront une grande influence sur les combats. Ainsi, si des personnages ont de bonnes relations et un trait de caractère protecteur, ils vous ajouteront des effets bénéfiques durant les combats et viendront toujours à votre secours. Mais si au contraire, des personnages sont imprévisibles ou sont amoureux de la même personne, ils auront des actions plutôt hostiles entre eux. Un système de romance est également disponible et vous pourrez inviter un personnage pour une discussion nocturne afin de développer vos affinités.

Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain Shining Resonance Refrain

 

Conclusion

+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • Bon scénario
  • Un gameplay dynamique
  • Le système de liens
  • L’univers
  • Le Shining Dragon

 

  • Des quêtes annexes identiques
  • Un mode Refrain illogique
Agony

 

Shining Resonance Refrain est un très bon RPG tiré sur l’action en temps réel proposant des combats dynamiques et intuitifs. Avec son lot de sept personnages jouables et personnalisables sur leurs traits de caractères et affinités entre eux, le jeu a de quoi divertir en plus de son scénario plaisant. La possibilité d’invoquer et d’incarner un dragon ajoute une touche épique et contribue au bien fait de ce remaster réussi.

 

Ce test a été réalisé à partir d’une version éditeur

 

Acheter Shining Resonance Refrain sur Amazon :

 

 

2
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)

Aller à la barre d’outils