Test de Romancing SaGa 2 : Une sortie 25 ans trop tard





Romancing SaGa 2

 

Sortie initialement sur SNES en 1993 au Japon, Romancing SaGa 2 arrive enfin en Occident 25 plus tard sur nos consoles après une sortie en 2016 sur mobile.

 

25 ans de retard sur le Japon

Romancing SaGa 2 fait parti de ces J-RPG qui ne sont jamais sortis en dehors du Japon. Comme souvent à l’époque, la localisation des jeux de rôle japonais se faisait rarement à cause du coût trop élevé pour les traductions. Il aura fallu attendre presque 25 ans pour que Square Enix décide de sortir le jeu Romancing SaGa 2 sur Playstation 4 le 15 décembre dernier, adapté de la version mobile sortie en 2016. Malheureusement le jeu ne se dotera pas d’une traduction française mais seulement d’une version en anglais.

 

Romancing SaGa 2 Romancing SaGa 2 Dead Rising 4

 

Un portage avec des graphismes rétro

Tout comme bon portage, il se doit de passer par la case lifting pour ne pas paraître trop dépassé, surtout 25 ans après. Confié à Arte Piazza, connu pour avoir travaillé sur Dragon Quest, les graphismes sont ravivés avec des couleurs accentuées et magnifiques. Les personnages ont gardé leurs pixels pour conserver ce côté rétro qui revient fort depuis ces dernières années. La bande son à de quoi donner dans la nostalgie également, surtout quand on sait que Nobuo Uematsu à contribué à sa composition (connu pour les musiques de Final Fantasy). Ce portage remasterisé apporte quelques nouveaux contenus comme la présence d’un new game+ avec la possibilité de recommencer une partie en conservant les objets et compétences acquises. Deux nouvelles classes ont également été ajoutées : le ninja et le devin, ainsi que de nouveaux donjons : Obsidian, Crimson, Azure, et Verdant labyrinths.

 

Romancing SaGa 2 Romancing SaGa 2 Romancing SaGa 2

 

Les Sept Héros pas si héros que ça

L’histoire de Romancing SaGa 2 repose sur la légende des Sept Héros, Kzinssie, Subier, Dantarg, Noel, Bokhohn, Rocbouquet et Wagnas, qui ont vaincu d’innombrable monstres et sauver le monde pour disparaître ensuite. Le peuple prie et se murmure qu’un jour ils réapparaîtront pour sauver le monde une nouvelle fois. Leur légende est souvent contée lorsque le monde est en tourment mais est oubliée lorsque la paix règne sur leurs terres. L’Empereur Leon qui règne sur Varennes depuis son château à Avalon, va se confronter à Kzinssie lorsque ce dernier à tué son fils aîné, Victor. Accompagné de son autre fils, Gerard, L’Empereur périra également mais pas avant d’avoir transmit à son fils son savoir pour parvenir à vaincre les Sept Heros devenu maléfiques.

 

Romancing SaGa 2 Romancing SaGa 2 Romancing SaGa 2

 

Un système de succession ambitieux mais répétitf

Si le jeu commence avec l’Empereur Leon et son fils Gerard qui reprend sa succession, Romancing SaGa 2 ne possède pas d’équipe et de personnages définis contrairement aux J-RPG classiques. En effet, le système de jeu repose sur la succession , c’est à dire que vos personnages possèdent un nombre LP qui correspond à vos vies et se décomptent à chacune des morts des personnages. Si ces LP tombent à 0, votre personnage disparaît définitivement de votre équipe et si c’est l’Empereur, vous devrez en choisir un nouveau qui héritera des attributs déjà apprises de son prédécesseur. Malheureusement aucune explication ne figure dans le jeu, donc on se demande obligatoirement pourquoi un personnage a disparu. Ceci peut être rebutant pour certains joueurs, qui nous oblige à recommencer très souvent certaines quêtes après les nombreuses morts quasiment inévitables au vu de la difficulté du jeu. En effet, ici pas de level et d’expérience donc pas de personnages surpuissants mais des ennemis qui se calquent à vous, donc peuvent facilement vous tuer. Les combats sont nombreux, la présence de monstres à l’écran n’hésiteront pas à venir vers vous pour vous affronter, rendant l’avancée très lente. Les personnages peuvent s’équiper de plusieurs armes et vous pouvez choisir grâce aux menus avec laquelle attaquer, selon l’ennemi qui se trouve face à vous. Le fait d’utiliser une arme l’améliore et débloque une nouvelle compétence pouvant être jusqu’au nombre 8. Encore une fois, aucune explication du jeu et c’est au joueur de découvrir toutes ses fonctions pour apprendre les maniements du jeu qui se révèlent complexes mais réfléchis. Ce système de succession peut s’étendre sur des générations et des générations avec le recrutement d’une nouvelle équipe à chaque fois.

 

Romancing SaGa 2 Romancing SaGa 2 Romancing SaGa 2

 

Conclusion

+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • De jolis graphismes retro
  • La bande son
  • Un système de succession ambitieux
  • Pas de traduction française
  • Pas de personnages auxquels s’attacher
  • Système compliqué sans tutorial
  • Romancing SaGa 2

     

    Romancing SaGa 2 est un J-RPG qui ravira les rétro gameur avec ses pixels et son ambiance mais également les nouveaux joueurs avec la refonte graphique merveilleuse. Malheureusement son système de succession, bien qu’elle soit ambitieuse et intelligente, peut vite freiner les joueurs pour sa répétition et le manque d’explication du jeu sur son système oblige le joueur à découvrir de lui-même son maniement, l’obligeant bien souvent à recommencer.

     

     

     

    2
    0

    Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)

    Aller à la barre d’outils