Test de Prinny 1-2 Exploded and Reloaded (Nintendo Switch)

Prinny 1-2 Exploded and Reloaded

Développeur : Engine Software, Nippon Ichi Software
Editeur : NIS AMERICA
Genre : Plate-forme/Action
Date de sortie : 16 octobre 2020

Spin-off de la saga Disgaea, Prinny 1 et 2 avaient eu droit à leurs jeux sur PSP en 2009 et 2010. Ils reviennent aujourd’hui dans une compilation regroupant les deux titres et DLC sur Nintendo Swtich.

 

Les Prinnies et le sous-monde

Le sous-monde est un univers infesté de créatures des ténèbres où les démons y règnent en maître. Parmi eux, au plus bas de l’échelle, se trouve les Prinnies. Autrefois humains, l’âme de ces criminels habitent ces êtres aux allures de pingouins bleus aux jambes de bois, condamnés à être esclaves pour expier leurs pêchés. Utilisés comme chair à canon, ils explosent au moindre impact une fois lancé, d’où leur utilité dans Disgaea.

Dans le premier jeu, Prinny : Can I Really Be the Hero ?, Etna, la Démone qui règne sur les Prinnies, convoque tous ces derniers dans son château. Il semblerait que quelqu’un ait mangé son dessert et elle est très en colère. Pour les punir, elle leur demande de lui ramener un Ultra Dessert. Tous ceux qui le cherche semblent mourir dans cette quête. Les prinnies ont malheureusement 10 heures pour trouver les 6 ingrédients dispersés dans le Sous-monde.

Dans Prinny 2 : Dawn of Operation Panties, Dood!, on prend les mêmes et on recommence. Cette fois-ci, Etna s’est fait voler sa petite culotte par le fantôme cambrioleur. Ils vont devoir retrouver le voleur en fouillant tout le Sous-monde. Ils auront de nouveau 10 heures pour terminer cette opération dangereuse face à nombreux démons.

 

Prinny 1-2 Exploded and ReloadedPrinny 1-2 Exploded and ReloadedPrinny 1-2 Exploded and Reloaded

 

Un plateformer à l’ancienne

Contrairement à son jeu d’origine Disgaea, qui est un Tactical-RPG, Prinny lui est plus action et plateforme. Etant au bas de l’échelle du Sous-monde, les Prinnies possèdent peu de capacités. Ils savent seulement sauter, donner des coups d’épée, un coup de hanche et tourbillonner. C’est pourquoi il n’y pas un seul Prinny, mais 1000 ! Quand un Prinny meurt, un autre prend sa place. Vous aurez donc un total de 1000 vies pour réussir votre opération pour Etna. Et croyait moi, ça paraît beaucoup, mais elles vont vite être consumées face à la difficulté du gameplay.

En effet, le pire du jeu, ce sont bien les sauts ! Ils sont rudimentaires, c’est à dire qu’une fois que vous avez effectué votre saut, vous ne pourrez pas l’ajuster lorsque Prinny est dans les airs. Seul le double saut peut peut être vous aider, vous serez de nombreuses fois frustré par des sauts ratés ou des atterrissages à la gravité douteuse.

L’objectif des Prinnies est de traverser un niveau en moins de 8 minutes et de battre le boss qui l’y attend en moins de 3 minutes, sinon c’est la mort. Vous devrez donc traverser ce niveau, en sautant sur différentes plateformes, battre certains ennemis et éviter les pièges en subissant le moins de coups de possible. Selon la difficulté choisie, vous ne pourrez subir que 3 coups avant de mourir au 4ème ou même mourir en un seul coup si vous choisissez « Meilleurs de l’Enfer » . Fort heureusement, les points de sauvegardes sont nombreux.

En réussissant le niveau et son boss, vous aurez un tableau des scores à la fin avec une note finale. Vous serez jugé sur votre temps, le nombre de Prinnies morts et même les chutes. Ceci permet une grande rejouabilité pour battre votre record et essayer les difficultés plus hautes, sans parler d’essayer de dénicher les secrets qui s’y cachent.

 

Prinny 1-2 Exploded and ReloadedPrinny 1-2 Exploded and ReloadedPrinny 1-2 Exploded and Reloaded

 

Des nouveautés dans cette compilation ?

Malheureusement, Prinny 1-2 Exploded and Reloaded se contente du minimum. C’est vraiment un portage des deux jeux PSP de l’époque avec leurs graphismes même pas mis à niveau. C’est flou et baveux à souhait. Ca aurait pu pourtant être de jolis titres colorés s’ils y avaient un peu touché. Ici on dirait un titre émulé sur notre Switch, dommage.

Le seul réel ajout est le DLC du second épisode qui propose le mode Asagi. Il vous permettra d’incarner Prinny Asagi qui dispose d’un tout autre gameplay. Adieu le nombre de coups subits, mais cette fois-ci une jauge de vie est présente. De plus, Asagi dispose d’un tout autre arsenal qui permet d’affronter ennemis et boss d’une autre façon.

 

Prinny 1-2 Exploded and ReloadedPrinny 1-2 Exploded and ReloadedPrinny 1-2 Exploded and Reloaded

 

Conclusion
+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • L’humour et les références à Disgaea
  • Les Prinnies
  • Grosse rejouabilité

 

  • Des sauts très frustrants
  • Des graphismes flous
Scénario
13/20
graphismes
12/20
Gameplay
14/20
OST
15/20
Terminator Resistance

 

Prinny 1-2 Exploded and Reloaded propose les deux titres parus sur PSP il y a une dizaine d’années mais se contente seulement de les porter sur Switch sans réelle mise à niveau. Son seul ajout majeure est le DLC compris. SI vous n’êtes pas connaisseur de la saga Disgaee d’où sont issus les Prinnies, vous pourrez tout de même profiter de ces titres indépendants qui offrent humour et gameplay à l’ancienne, avec sa difficulté comprise.

 

 

Ce test a été réalisé à partir d’une version éditeur sur Nintendo Swich.

0
0

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)