Test de OkunoKA Madness : C’est mignon mais c’est maso !

Okunoka Madness

Développeur : Caracal Games
Editeurs : Ignition Publishing
Genre : Plateforme – Die & Retry
Date de sortie : 8 septembre 2020

Sorti en 2018 sur la Nintendo Switch, OkunoKA Madness est la version améliorée du jeu d’origine maintenant disponible sur Playstation 4.

 

OkunoKA Madness

OkunoKA Madness vous met aux commandes d’une petite créature bleue (qui n’est pas s’en rappeler une autre issue de chez Disney), au doux nom de Ka. Cette créature est perturbée dans sa tranquillité avec l’arrivée d’Os qui se met à pervertir le monde des âmes. Ces petits esprits jaunes maintenant corrompus et devenu tout noir, devront être sauvés par Ka et sa bonne digestion. Eh oui, en les ingurgitant et les recrachant, Ka libère les esprits des ténèbres qui les ont touché.

Vous vous en doutez, OkunoKA Madness n’est pas un jeu qui repose sur un scénario bien ficelé. Vous contrôlez une petite créature rigolote, il y a des méchants et il faut sauver d’autres petites créatures. C’est basique mais on n’en attend pas davantage pour ce genre de jeu qui vous demandera déjà pas mal d’efforts dans son gameplay.

 

OkunoKA Madness
OkunoKA MadnessOkunoKA MadnessOkunoKA Madness

 

OkunoKA Madness

Masocore, mélange des mots masochiste et hardcore, qui résume très bien ce jeu. OkunoKA Madness est conçu pour les speedrunners, c’est à dire ceux qui aiment terminer le plus vite possible un niveau ou un jeu. C’est ce qu’il faut faire dans chaque niveau de ce jeu, réussir à les terminer le plus rapidement possible et selon votre chrono, une note vous sera attribuée. Ça ne sera pas sans rappeler un autre jeu du genre, Super Meat Boy. Autant dire que pour les plus perfectionnistes, décrocher toutes les notes S des centaines de niveaux proposés, il y aura du boulot. Ka est immortel, donc si vous mourrez dans un niveau, vous réapparaîtrez pour le recommencer. C’est le Die & Retry. Et vous verrez que vous pourrez recommencer 50 ou 100 fois un seul niveau, tellement il faudra bien calculer et réfléchir à vos pas et sauts.

Vous pourrez parcourir 5 mondes remplis de 20 niveaux à terminer. Il est possible de terminer ces niveaux dans le désordre, mais vous n’aurez accès qu’au dernier du monde en cours, seulement après avoir terminé tous les autres. Ce niveau correspond au boss du monde et c’est seulement en le battant que vous pourrez changer de monde. Plus vous avancerez dans le jeu, plus la difficulté sera présente. En effet, au début vous vous contenterez de sauter, courir le plus rapidement et d’escalader les murs. Mais ensuite, vous débloquerez des pouvoirs, glace, feu et électricité, qui vous demanderont un peu plus de timing dans vos courses. Ces pouvoirs permettront de contrôler des plateformes à l’élément correspondant pour la faire apparaître ou disparaître afin de passer. Donc lorsque vous devez faire disparaître une plateforme pour pouvoir sauter et vite faire apparaître la suivante pour atterrir, il faudra bien calculer son coup et ne pas s’emmêler les pinceaux sur les touches à presser.

 

OkunoKA Madness
OkunoKA MadnessOkunoKA MadnessOkunoKA Madness

 

OkunoKA Madness

La direction artistique du jeu est vraiment sublime. Sa pâte colorée et ses dessins fluides le rendent très agréable visuellement. Les niveaux sont détaillés avec soin avec plusieurs plans visibles, on peut même distinguer certaines créatures posées ici et là sur les différents plans. Mais toutes ses couleurs, c’est vraiment un régal.

Cette version propose encore plus de contenu que celle sortie sur Nintendo Switch. Rassurez-vous, les possesseurs du jeu ont droite à une mise à niveau gratuite. Madness comprend donc un monde supplémentaire complètement Madness avec de nouveaux niveaux, des boss et de nouveaux personnages jouables avec leurs caractéristique uniques pour une autre façon de jouer. De nouvelles fonctionnalités comme un tableau des scores avec vos meilleurs chronos ainsi que ceux du monde entier. Si tous ces challenges ne vous font pas peur, vous pourrez alors vous mesurer aux nombreux défis comme faire tous les niveaux du jeu à la suite pour réaliser le meilleur temps du jeu ou bien vous aventurer dans les niveaux secrets grâce aux failles qui peuvent apparaître dans certains niveaux pour vous emmener dans les ténèbres. Si vous réussissez à tout terminer sans casser votre manette, je vous tire mon chapeau.

 

OkunoKA Madness
OkunoKA MadnessOkunoKA MadnessOkunoKA Madness

 

Conclusion
+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • La direction artistique très colorée
  • Les mécaniques du jeu
  • Du contenu et des challenges

 

  • On se perd vite dans les touches
  • Une difficulté pas accessible à tout le monde
Scénario
12/20
Graphismes
17/20
Gameplay
15/20
OST
13/20
RPG Maker MV

 

OkunoKa Madness va vous rendre complètement fou avec ses niveaux de plus en plus exigeants, mais les réussir va tellement vous donner un sentiment de satisfaction ! Avec la version Madness qui propose encore plus de contenu, vous pourrez vous confronter aux chronos du monde entier pour vous donner encore plus de défis. Ces graphismes colorés rendent le jeu super attrayant , vous faisant oublier parfois la difficulté de la maniabilité qui peut rendre encore plus fou que le jeu lui-même.

 

Ce test a été réalisé à partir d’un code éditeur sur Playstation 4.

1
0

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)