Test de Massira : Vivez l’expérience des réfugiés Syriens





Massira

Massira est le tout premier jeu du studio indépendant espagnol Frost Monkey, dont l’objectif est de faire partager les problèmes de la société actuelle dans les jeux vidéo.

 

Le beau projet de Frost Monkey

Frost Monkey est un petit studio indépendant logé à Madrid qui s’est créé en 2017. L’équipe s’intéresse à la société dans laquelle nous vivons et souhaite la changer pour le mieux à travers les jeux vidéo. En effet, ils comptent sur le potentiel qu’à le jeu vidéo pour atteindre et faire évoluer les mentalités sur les sujets sensibles qui peuvent nous entourer. Leur tout premier projet commence donc avec Massira qui a pour sujet, les réfugiées. Fort sujet de la société, suite à la guerre civile en Syrie qui a commencé depuis 2011, c’est entre 2014 et 2015 qu’est devenu la population syrienne la plus importante population de réfugiés. C’est même devenu la plus importante situation d’urgence humanitaire. Soutenu et en collaboration avec Playstation Talents, le projet Massira a pu se développer et a même remporté le Best art award et a été nominé pour le meilleur jeu et le meilleur jeu d’enfant.

 

Massira Massira Massira

 

L’histoire de Numi et Yara

Massira suit le voyage de la petite Yumi et de sa grand-mère Yara suite aux explosions survenues chez elles. Numi s’était rendue à l’école ce jour-là et doit se frayer un chemin parmi les décombres pour retrouver sa famille. Fort heureusement, elle a pu retrouver sa grand-mère, et avec elle, elles doivent fuir le pays et la guerre pour trouver un refuge où elles seront à l’abri. C’est ainsi que débute leur voyage vers l’Europe où elles devront compter sur l’aide des personnes pour pouvoir survivre et atteindre leur destination. Le jeu retrace le parcours qu’à pu subir les réfugiés syriens à travers différents pays et les problèmes rencontrés. Comme le manque d’argent pour pouvoir prendre un bateau leur permettant de rejoindre un autre pays, le manque de nourriture, de vêtements chauds pour affronter les différentes températures durant le long périple. L’histoire est agrémentée de coupures de journaux qui relatent les gros titres qui ont fait le tour du monde, mais aussi des lettres d’autres réfugiées avec ce qu’ils peuvent traverser de leur côté. Ce sujet sensible nous est montré du point de vue de la jeune Numi qui ne comprend pas bien tout ce qui se passe.

 

Massira Massira Massira

 

Du puzzle game et du plate-forme

Le gameplay de Massira est assez simple. Il constitue à progresser à travers plusieurs niveaux, grâce à la résolution de quelques puzzles où l’ascension de plate-formes. Avec des graphismes en lowpoly, le style du jeu reste simpliste et coloré. Les puzzles proposés sont souvent très abordables, reconstituer une statut ou une image, déplacer des blocs pour atteindre une zone ou diriger un faisceau de lumière. Il est même possible de contrôler les deux personnages en même temps pour résoudre certains puzzles. Les phases de sauts et de plate-formes reste également correctes malgré une caméra un peu mal placée où qui ne positionne pas bien. Il y a quelques phases « d’infiltration » où il faut éviter de se faire repérer. Quelques missions annexes sont possibles en parlant des personnages, vous demandant de ramener des objets en général. Ils vous récompenseront avec des collectibles. Le contenu est gonflé par l’ajout de ces collectibles, à travers des objets à ramasser, des lettres et des journaux. Leurs buts, en plus d’ajouter du temps de jeu et de l’exploration, permet d’alimenter le sujet des réfugiés avec les titres des journaux qui retracent les faits et des objets qui appartiennent à leur culture.

 

Massira Massira Massira

 

Conclusion

+ Les points positifs – Les points négatifs

 

  • Thème sociétale
  • Un univers coloré
  • … mais accessible aux plus jeunes

 

  • Caméra un confuse
  • Pas de traduction française
  • Un peu trop simpliste…
Massira

 

Massira est un joli jeu dont l’objectif est de dénoncer les faits de société pour déclencher l’empathie des joueurs. Visant plutôt les plus jeune dans son gameplay simpliste, il leur sera facile de comprendre ce qu’est un réfugié et pourquoi il faut leur venir en aide, à travers un décors unique en lowpoly. Le studio Frost Monkey a un beau projet qui ne demande qu’à se développer. J’espère que leur prochain jeu continuera dans cette voie et qu’ils développeront davantage leur contenu.

 

Ce test a été réalisé à partir d’un code éditeur sur Playstation 4.

 

 

 

1
0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire (Aucun champ n'est obligatoire)

Aller à la barre d’outils